Logo balladins
Réserver

(Re)découvrez les traditions de Noël en France grâce aux hôtels balladins

Cette année, nous vous amenons aux quatre coins de notre beau pays pour découvrir les plus belles traditions de Noël !

Les traditions de Noël en France

La période de Noël est une période que nous apprécions particulièrement chez balladins. Cette année, nous avons décidé de partager avec vous les plus belles histoires de Noël qui donnent à nos régions de si riches aspects. Que ce soit ici, sur notre blog balladins, ou sur nos réseaux sociaux, (re)découvrez jour après jour, semaine après semaine, des traditions et des légendes de Noël.

  • Et si la curiosité de découvrir sur place et ainsi partager de beaux moments entre amis ou en famille est trop forte, n'oubliez pas nos hôtels balladins ! Et en réservant EN DIRECT, c'est un cumul de bons plans : meilleurs prix, cumul du Cashback avec notre programme de fidélité...
  • Et ce n'est pas tout : en plus de notre billetterie en ligne qui vous permet déjà de gâter vos proches (on vous dit plus dans cet article), vous pourrez bientôt offrir des "Chèques Cadeaux" balladins valables dans TOUT le réseau, QUAND vous voulez*

Est de la France : Les traditions de Noël sont très répandues en Alsace. Chaque dimanche avant Noël, les Alsaciens allument des bougies en guirlande de l'Avent composées de pommes de pin et de rondelles d'orange séchées. Le 6 novembre, on fête aussi Saint-Nicolas, protecteur des enfants et de la Lorraine, qui distribue ce jour-là des friandises aux enfants sages.

  • Le saviez-vous ? En Bourgogne, comme dans beaucoup de nos régions, au menu, on privilégie les spécialités régionales : des escargots persillés, de la fricassée de fressure ou encore des œufs en meurettes. Mais le plus surprenant, c'est qu'autrefois en Bourgogne, on fêtait non pas le Père Noël, mais le Père Janvier !

En Champagne-Ardenne, Noël était placé sous le signe de la gourmandise en mettant les gaufres à l’honneur ! Plat traditionnel des champenois, ils en dégustaient avant la messe de minuit. Selon la coutume, on offrait également une « bourd », longue brioche fendue aux extrémités sur laquelle on dessinait des ronds avec un dé à coudre. Pas de Père Noël en Franche-Comté, mais une Tante Arie ! Bonne fée du folklore de la région, c’est aussi la protectrice du Pays de Montbéliard. Selon la légende, la Tante Arie accueillait les habitants dans sa grotte et leur faisait part de ses prédictions ou réalisait des miracles. A Noël, elle vient accompagnée de son âne Marion distribuer des cadeaux aux enfants sages et des brindilles devant la porte des autres…

Ouest de la France : Avant de partir pour la messe de minuit, les Bretons plaçaient une bûche enveloppée dans leur cheminée et l'aspergeaient de sel et d'eau bénite en signe d'abondance. Les légendes celtiques entourent aussi Noël en Bretagne : à minuit on entend les cloches des villes inondées de toute la région, et les menhirs qui sortent de terre pour s'abreuver aux sources.

Une tradition normande pas très éloignée de celle de Bretagne... Le soir de Noël, la coutume normande était de faire brûler une bûche dans la cheminée en y ajoutant les restes de la bûche brûlée l’an passée. Les enfants devaient ensuite s’éloigner pour prier afin que cette bûche leur apporte des cadeaux. A leur retour, ils découvraient des paquets d’épices, de dragées et des fruits confits. Autour de ce feu, tout le monde se rassemblait ensuite pour raconter des contes et des légendes.

Sud / Sud-Est de la France : Les santons, petites figurines en argile, aujourd’hui utilisées dans nombre de crèches, proviennent à l’origine de Provence. Tout le village était représenté : meunier, boulanger, berger, etc, autour de la Sainte Famille. La tradition est aussi de préparer 13 desserts, symbolisant le nombre de convives présents sur la Cène. La table, quant à elle, est décorée avec du blé de la Sainte Barde et une branche de houx porte bonheur.

  • Le saviez-vous ? La fameuse chanson « Petit papa Noël » vient de Corse ! C’est Tino Rossi, originaire de l’île qui l’a inventée. Dans certaines régions de Corse, les habitants pratiquaient la coutume des sept veillées consistant à rendre visite à sept familles du village. Une autre coutume : le 24 décembre, les enfants préparaient un bûcher composé uniquement de bûches du village qui était allumé après la messe de minuit.

En Savoie, ce n’était pas le Père Noël qui venait déposer les cadeaux à l’époque, mais le Père Chalande ! La bûche était également remplacée par des Rissoles de Noël, de petits beignets fourrés à la compote de coing ou de pomme.

Les papillotes, confiseries traditionnelles de Noël, sont nées au XVIIème siècle à Lyon. Un apprenti confiseur aurait eu l’idée d’offrir des chocolats enveloppés de mots d’amour à sa dulcinée pour déclarer sa flamme…

Dans le Sud-Ouest de la France, en Gironde plus précisément, le Hala de Nadau est une motte de paille que l’on brûle dans les villages dans la nuit du 24 au 25 décembre.

Et vous ? Connaissez-vous d'autres traditions de Noël de vos régions ? Partagez les sur nos réseaux sociaux ! Plus que jamais, la saison est au partage : Facebook, Twitter et Instagram

*sur demande, sous réserve de disponibilités

Vous aimerez aussi

Idee-cadeau-blog

Faites (vous) plaisir avec la billetterie balladins

Encore une multitude de #BonsPlans balladins rien que pour vous. Nous n'avons pas fini de vous gâter !

Lire la suite
Jeu Concours - Yuku et la fleur de l'Himalaya

Gagnez des places de cinéma !

Une idée de sortie en famille qui va combler petits et grands !

Lire la suite